5D, 7D, 60D, 550D, 600D, 1DX, C300, GoPro, que choisir ?

Hey !

Here is a quick benchmark of which camera you could buy for Christmas! These are those I tested.

Un billet un peu spécial aujourd’hui car nous sommes le 1er décembre. A moins de un mois de Noël, le compte à rebours aux cadeaux est lancé ! Et si vous voulez vous offrir un DSLR ou une caméra, mais que vous hésitez encore et toujours sur la « bête » à acquérir (oui car il faut reconnaître que c’est un budget !) je me suis dit que vous donner quelques conseils sur mon expérience pourrait vous être utile. On va donc passer en revue les différents appareils que j’ai déjà testé pour envoyer enfin votre liste au Papa Noël.

   

La nouveauté :

Canon vient de sortir le remplaçant du Eso 1D MkIV, il s’agit du superbe Canon Eos 1DX. Le 1D était déjà très réactif et réservé pour les photographes pros, mais là, avec le 1DX, on a un boîtier reflex équipé d’ un capteur 24×36 mm très polyvalent, aussi bon en studio qu’en extérieur. Le capteur plein format de 18 Mpx avec double processeur « DIGIC 5+ » fait figure de référence, tandis que la prise de vues jusqu’à 12 images par seconde franchit une nouvelle étape en matière de performances ! C’est du très lourd. La prise en main a elle aussi été améliorée : commandes personnalisables dédoublées et également accessibles lorsque l’on tient le boîtier en mode portrait. L’écran embarqué fait 3,2″ de diagonale et 1,04 mégapixels. Il filme en Full HD 1080p, avec un choix de 24 ou 30 images par seconde et permet de choisir la méthode de compression des vidéos enregistrées : soit en image par image, soit en flux, ce qui permet d’obtenir des fichiers de plus petite taille mais aussi plus longs à décompresser. Bref un bien bel objet dont on ne connaît pas encore le prix, mais qui selon certaines sources devrait être commercialisé aux alentours de 7000 euros. Oui ça va donner des sueurs au Papa Noël, mais on est dans le haut de gamme de chez Canon :

L’incontournable :

Pour moi, étant possesseur du Canon 5D Mkii depuis plusieurs années, ce DSLR reste un incontournable. Le grand plus de ce boitier, c’est évidemment son capteur CMOS plein format (24 x 36 mm), très bon dans les basses lumières, et qui permet d’avoir une faible profondeur de champ pour les portraits. Avec ses 21 Mpx, sa prise en main très ergonomique et son mode vidéo HD full frame, ce boitier accompagné des bonnes optiques est juste une tuerie. Vous pourrez jouer avec la profondeur de champ et apprécier son flou juste délicieux. Le boitier en alliage de magnésium est robuste et donc vous pourrez l’utiliser dans des conditions extrêmes. Je dirai que son défaut est surement son écran LCD qui n’est pas si grand que ça, et qui ne pivote pas, je recommanderai donc l’achat d’un Z-finder (ou équivalent), mais du coup la note s’allonge. La note d’ailleurs est salée, mais tend à se réduire avec l’age, car vous pourrez facilement trouver maintenant des boitiers nus à 1600 euros sur le net (moi je l’ai acheté à 2500). Finalement on est très loin du tarif du 1DX, pour de très bonnes performances. Incontournable je vous disais …

Le bon plan :

Vous trouvez justement que le problème du prix est insoluble, pas de panique, il y a le « cousin » du 5D qui est en vente libre à un prix beaucoup plus abordable. C’est le cas du 550D. Pour moins de 500 euros, vous pourrez vous offrir l’essentiel d’un bon appareil photo 18Mpx et d’une caméra Full HD. Vous aurez même le luxe du ralenti (à 60 images par secondes en mode 720p) que même le 5D ne peut pas offrir. Évidemment à ce prix là pas de full frame et cela implique donc le problème du facteur de conversion de vos optiques, à peu près équivalent  à 1,6, qui par exemple pour une optique de 50mm donne une image équivalente à un petit télé de 75mm ou un 80mm. Ce n’est pas un si gros problème, il suffit de le savoir au moment de l’achat des optiques, et de pouvoir les essayer avant. Par contre un autre problème est plus embêtant, c’est la prise en main qui est vraiment moins ergonomique que sur le 5D (ou le 7D pour le coup) car pas de molette et une gestion des menus plus laborieuse. Au final sur le 550D vous aurez moins envie d’aller fouiller dans tous les sous menus et de configurer l’appareil selon vos prises de vues. Finalement il est adapté si c’est votre premier reflex. Il n’en reste pas moins un très bon appareil bien equilibré.

La fausse bonne idée :

Le prix pour vous reste important, mais vous voulez vraiment vous diriger vers une gamme plus pro. Entre le 5D et le 550D il existe le 7D. Avec un capteur de 18 Mpx, une sensibilité de 12.800 ISO, un viseur intelligent et l’enregistrement vidéo en Full HD (1080p) vous vous dites que pour environ 1200 euros sur le net, soit 400 euros de moins que le 5D vous tenez une affaire. Mais attention, le 7D n’est pas le 5D car il n’est pas full frame, il souffre donc du même problème que le 550D. Ok, mais alors par rapport au 550D ? Hmmm.. c’est le même nombre de mpx, la même captation vidéo HD et ralentis… Alors certes la prise en main se rapproche du 5D avec sa molette (encore que) mais à ce prix là, autant s’offrir le 5D si c’est le confort et les performances qui vous intéressent. Si c’est le rapport qualité/prix, investissez dans un 550D et avec la différence de prix, prenez une super optique.

Les jumeaux :

60D vs 600D. Ce sont deux boitiers que je n’ai pas testé, donc je donnerai uniquement mon avis sur leurs performances sur le papier et le prix. A ce niveau, alors que le 600D est aux alentours de 500 euros, le 60D plus haut de gamme vise les 800 euros (quand même). Au niveau des performances ça se complique car l’écart entre les deux appareils est encore plus mince qu’entre le 550 et le 7D. Je vous laisse regarder ce tableau comparatif des deux appareils. Bref, à peu de chose près c’est la même structure, on en vient même à se demander pourquoi Canon fait autant de versions différentes. Peut être pour diluer son offre et cacher le manque d’ innovations ? Reste qu’entre les deux, choisissez le 600D, plus léger, moins cher, pratiquement aussi performant, et très proche en terme de tarif du 550D.

L’ intouchable :

Je parlais d’innovation, et bien justement Canon en a fait une révolutionnaire en cette fin d’année. Je suis sûr que certains, comme moi, s’attendaient à une annonce le 3 septembre allant dans le sens d’un successeur du 5D Mkii… Et bien non. Canon a décidé de surprendre tout le monde en sortant en grande pompe à Hollywood le C-300. Qu’est ce que c’est que ça ? Pour moi c’est une toute nouvelle gamme de caméra pro, aux performances ahurissantes, hybride entre DSLR et caméra, réservée au cinéma et qui veut concurrencer RED sur son terrain :

Autant vous dire que normalement vous ne la retrouverez pas sous la cheminée vu le prix de la bête : au minimum 20.000$ !!! Et sans les optiques ou les accessoires … Alors oui, le film de Vincet Laforet « Mobius« ,  réalisé pour la sortie de l’appareil fait rêver par ses couleurs, sa profondeur de champ, son ambiance, mais autant vous dire la vérité : il y a une armée de personnes sur le film, il possède les meilleures optiques du moment et certainement un budget conséquent pour réaliser sa vidéo. D’ autre part, le gros problème du C300 pour moi, c’est son positionnement « entre deux ». D’un côté les grosses productions ont plus intérêt à s’orienter vers les vraies caméras 35 mm haut de gamme, et les petites productions quant à elles ont  appris à s’adapter au 5D Mk II. Reste que les possibilités de cet appareil semble être folles, et je pense que Canon s’attend au même engouement des professionnels du cinéma, que les semis pros avec le 5D. Regardez cette vidéo qui montre les possibilités de la « bête », c’est tout bonnement incroyable :

Mais attention, sa principale concurrente, la Red Scarlet-X (comme par hasard l’annonce des deux appareils s’est faite le même jour!) est elle aussi compacte et modulaire, mais filme en 4K, monte à 60 images seconde en Full HD et enregistre en Raw ! Bref pour les pros, c’est la nouvelle référence. Et quelle classe !

Le Sportif :

Les DSLR c’est bien mais vous, vous êtes sportif et vous voulez un appareil qui suit vos exploits et ceux de vos amis en toute circonstance, et bien je vous conseille la nouvelle GoPro HD Hero2. Pour le coup on est loin des DSLR en terme de rendu, car ce n’est pas du tout la même approche, mais vous allez voir que ce petit appareil peut faire des miracles. Il s’agit en fait d’une caméra miniature (qui fait des photos aussi) et qui est intégré dans un mini caisson étanche (à 60m) et résistant aux chocs. Les caméras GoPro sont utilisées par un plus grand nombre d’athlètes professionnels, de réalisateurs de sports et de passionnés que toutes les autres caméras dans le monde, et cette dernière édition filme en HD (1080p). Tout bonnement incroyable d’avoir cette qualité pour moins de 300$ ! En plus de nombreux accessoires viennent compléter la caméra, telles que des sangles, des supports pour casques, et même un combo 3D (pour l’acaht de deux caméras) pour filmer en 3D ! Bref c’est la caméra tendance du moment. Je ne peux que vous conseiller de regarder cette superbe vidéo trailer de I Believe I can Fly, un documentaire filmé à la GoPro sur des athlètes de l’extrême, et sur une bande son signée par mon pote Matthieu Ouaki a.k.a Uddhava.

Et pour Noël prochain sinon :

Vous êtes comme moi, déjà possesseur du Canon 5D Mkii depuis un moment, vous comptiez sur un successeur de cet appareil cet hiver et du coup vous êtes un peu déçu. Ne vous inquiétez pas, Canon a de la ressource, et des rumeurs sont de plus en plus persistantes sur un futur DSLR pouvant enregistrer en 4K, en full frame et le tout pour un prix avoisinant les 2500 euros… Je suis prêt à parier que 2012 sera l’année du vrai successeur du 5D ! Voici l’une des rares images previews de ce fameux concept encore dans les cartons de Canon, l’avenir nous dira si c’est bien lui :

Share !
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • RSS

About Mister Gü

Film Director & Photographer. 5 Vimeo Staff Pick Awards Winner. Co-founder of blacknegative studio. World Traveler.