Audika

Hey!

I am very happy to share with you my new TV ads for Audika. Honored and thrilled to have been chosen as the director of this new saga by Sixtine production with a very simple idea: hearing problems make people who suffer from it invisible. Invisible because they can no longer follow the conversations of their loved ones, their families and their friends and finally lock themselves up. So we imagined two situations featuring two characters of a certain age who are affected by this problem and who literally disappear during a conversation …

Je suis très heureux de partager avec vous mon nouveau travail qui concerne cette fois-ci la réalisation de la campagne TV 2020 Audika. J’ai eu l’honneur d’être choisi par la production Sixtine pour réaliser les deux spots TV qui composent cette nouvelle saga chez Audika avec une idée très simple : les problèmes d’audition rendent les personnes qui en souffrent invisibles. Invisibles car elles n’arrivent plus à suivre les conversations de leurs proches, de leurs familles et de leurs amis et finalement se renferment sur elles mêmes. Nous avons donc imaginé deux situations mettant en scènes deux personnages d’un certain âge qui sont touchés par ce problème et qui disparaissent littéralement lors d’une conversation…

Je vous propose sans plus tarder de découvrir les deux films :

L’idée était de mettre le spectateur dans la peau de ces personnages pendant quelques secondes et montrant littéralement un effet de disparition du personnage. J’ai donc proposé cette idée d’une mise en scène très simple : un travelling arrière sur cette personne malentendante qui disparaît afin de montrer son isolement progressif. L’avantage de ce procédé, c’est qu’il me permet de montrer le côté progressif de l’effet de disparition que nous avons crée en post production. Techniquement : nous avons filmé le plan deux fois sur le plateau, une fois avec les comédiens, une fois sans et en post production, nous avons fait matcher les deux séquences. Le reste du spot est plus classique, il montre le produit et son utilisation, le packshot puis la résolution des films en montrant nos personnages enfin libérés de leur problème d’audition qui évoluent enfin en extérieur, comme libérés et accompagnés de leurs proches.

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_01_11.Still002

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_03_18.Still003

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_08_23.Still004

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_10_07.Still006

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_12_13.Still007

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_13_21.Still008

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_16_08.Still009

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_20_21.Still010

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_29_10.Still011

L’idée était aussi de montrer deux situations de vie différentes. Sur le premier film on est en famille. La femme jouée par Andréa Noelle est mal à l’aise car elle n’entend pas sa fille (Justine Thibaudat) et son gendre évoquer avec leurs enfants leurs prochaines vacances. Tandis que sur le second film on est dans un restaurant en soirée et l’homme joué par Olivier Neveux n’arrive pas à entendre sa femme (Marie Legault) et son meilleur ami qui se moquent de lui. Ces deux situations sont typiques des problèmes des personnes malentendantes, c’est quelque chose de très commun que souvent elles ont du mal à s’avouer… C’est pour cela que je tenais aussi à les voir prendre rendez-vous dans la séquence chez Audika en couple pour leur donner du courage. En quelques petites situations j’ai essayé de transmettre le maximum de petites émotions dans des situations de la vie de tous les jours.

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_34_05.Still012

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_35_20.Still013

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_39_12.Still014

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_42_09.Still015

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_44_10.Still016

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_47_20.Still017

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_00_50_15.Still018

02_AUDIKA_MONTAGE05_30SEC_FEMME.00_01_00_16.Still019

J’ai amené pas mal de mes amis sur le projet : le super directeur de la photographie Yoann Suberviolle avec qui j’avais fait Time, Hélène Robert en 1ere assistante de rêve avec qui j’avais fait La Rentrée du Cinéma 2016 et Belle’s Enchanted Weekend. J’ai aussi amené le grand chef electo Antonio Gil pour nous aider sur toute la technique. Mais j’ai aussi fait de belles rencontres et notamment Charlie Boyer qui est un super chef déco que je recommande vivement ! Il a vraiment su transformer le studio pour qu’on se sente dans deux univers distincts (car oui hormis les séquences chez Audika, les séquences d’intro des deux films ont été tournées en studio en 1 journée !). Je suis donc très content d’avoir pu réaliser une petite saga humaine et utile pour un vrai problème de société qui touche des millions de personnes ! Je remercie Jan Belletti et Simon Tranié de leur confiance et je remercie encore une fois toute l’équipe du film qui s’est donnée à fond sur ce projet :

Head of Production: Jan Belletti
Producer: Simon Tranié
Assistant: Pauline Billerey

Director: Günther Gheeraert
1st AD: Hélène Robert
DP: Yoann Suberviolle
1er AC: Sophie Patalano
2nd AC: Matthieu Muller
Key Light: Antonio Gil
Key light Assistant: Thomas Hutteau
Grip: Laetitia Gredai
Set Designer: Charlie Boyer
Set Assistant: Mamhed Kadri
Stylist: Sol Watle
Hair/Make Up: Charlotte Honninckx
Editing: Aline Sauteron
Colorist: Jean-Christophe Savelli
VFX: Colin Augier
Sound Engineer: Grégoire de Mareuil
Music: Simon Dusausoy

Talents:
Andrea Noelle
Olivier Neveux
Justine Thibaudat
Marie Legault
Fabrice Arias
Cédric Omont

Camera: Red Gemini 5K S35
Lens: Nikkor 58mm from RVZ

A bientôt sur le blog !

Share !
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • RSS

About Mister Gü

Film Director & Photographer. 5 Vimeo Staff Pick Awards Winner. Co-founder of blacknegative studio. World Traveler.